JOURNEE INTERNATIONALE DES MIGRANTS : Rassemblement à 14 h à la Porte d’Aix et Projection-débat à 17 h 30 au Musée d’histoire de Marseille

mardi 7 décembre 2021
par  MEAD Christine
popularité : 63%

ATTENTION - CHANGEMENT DE LIEU SUITE A REFUS DE LA PREFECTURE pour l’Espace piéton en bas de la Canebière.

Rappelons que c’est l’ONU qui a fixé cette journée, au 18 décembre de chaque année, pour commémorer la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille du 18 décembre 1990.

ATTAC Marseille participe et vous invite à participer aux initiatives organisées pour cette journée par un collectif éphémère de préparation à l’initiative du Réseau Hospitalité, de RESF et de quelques autres :

Rassemblement à partir de 14 h à la Porte d’Aix, avec des témoignages, des animations, des chansons, des revendications, ....

17 H Départ en cortège vers le Musée d’Histoire de Marseille

(à côté du Centre Bourse).

17 h 30 au Musée d’Histoire de Marseille : présentation, informations puis projection du film "Un paese di Calabria" de Shu Aiello et Catherine Catela

Ce 18 décembre donnera une place à la mobilisation en soutien aux 18 habitant.e.s de RIACE en Italie, parmi lesquels Domenico Lucano, l’ex-Maire de ce Village de Calabre, tous et toutes condamné.es à de lourdes peines de prison (de 1 an à 13 ans) après avoir pratiqué pendant près de 20 ans, l’accueil d’exilé.e.s, c’est à dire de centaines de personnes de nombreuses nationalités différentes, en les intégrant totalement à la vie du village, d’une manière qui aussi redonné de la vie, du lien social et de l’économie locale au village.
Les 18 ont fait appel de leurs condamnations.

On posera donc une plaque sur ce bas de Canebière rebaptisé Place RIACE du nom du village ou bien place "Domenico Lucano" du nom de l’ancien Maire de Riace : ce n’est pas encore tranché....

Pour réussir l’accueil à RIACE, il fallait bien sûr utiliser et réhabiliter les maisons vides ; il fallait aussi trouver de la formation, du travail aux exilés.es ; Le Maire s’est tourné vers la création de coopératives et de réseaux locaux :

  • Artisanat, soutien à l’agriculture,
  • Collecte des ordures ménagères au moyen de charrettes tirées par des ânes
  • Monnaie locale pour favoriser les échanges économiques locaux

Et ça a marché ! Mais l’extrême-droite arrivée au pouvoir en Italie (Salvini, ministre de l’intérieur) voulait détruire cette expérience réussie et les humains qui y ont participé.

Alors, la Commune et son Maire n’auraient pas respecté les règles de la concurrence, les appels d’offres européens !... auraient outrepassé leurs prérogatives ; l’association "Citta Futura" de soutien aux exilé.e.s aurait commis quelques fautes de comptabilité ; Aucun enrichissement personnel n’a été constaté, ou reproché : tout le monde en convient. Mais, le Tribunal a osé la qualifier d’association de malfaiteurs !!! Alors qu’au contraire, ils et elles se sont démené.e.s pour le bien de la collectivité et des nouveaux arrivants. Et du coup, ses membres, ceux ou celles qui ont donné un coup de main, prêté un champ, deviennent complices de malfaiteurs !

Pour l’accès au Musée, pass sanitaire obligatoire.

On peut toujours signer la pétition de soutien aux condamnés de Riace
https://chng.it/xmGvJFL4fx


Agenda

<<

2022

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...