LE PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL 13 ET LES INITIATIVES CITOYENNES

jeudi 23 novembre 2017
par  Hervé Thomas
popularité : 58%

LE PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL 13 ET LES INITIATIVES CITOYENNES,
DEUX DÉBATS À MARSEILLE

SOIRÉE-DÉBAT MERCREDI 29 NOVEMBRE à 18h30,
à la cantine Casa Consolat, 1 rue Consolat

Projet Alimentaire Territorial 13 : QUELLES PROPOSITIONS DES ASSOCIATIONS POUR FAIRE VIVRE CE PROJET ?
Soirée organisée par le Collectif pour une Transition citoyenne (auquel Attac participe activement)
et introduite par l’ARDL (Association Régionale pour le Développement Local)

COMPTE-RENDU DE LA SOIRÉE "VILLES ET AGRICULTURE" - 22/11/17

Salle pleine hier soir 22 novembre à la Casa Consolat pour la projection-débat organisée par l’association Les Amiculteurs dans le cadre du festival Alimenterre.
Après une courte présentation du Projet Alimentaire Territorial (PAT13) par Laure Gaillard, représentant la Métropole, on s’est nourri d’expériences avec deux documentaires aux constats convergents :
- « Vivre dignement de sa terre » : au Sénégal une filière d’agriculture écologique et de commercialisation en circuit court,
- « Nourrir une métropole » : en Île-de-France les efforts de réorientation de l’agriculture vers l’approvisionnement du grand Paris, pour que le développement urbain remette les pieds sur terre.
Une soixantaine de personnes sont restées au débat, un public essentiellement jeune et largement féminin.
Les associations qui animaient la soirée témoignent du dynamisme actuel des expériences d’agriculture en milieu urbain à Marseille, qui combinent production très locale, lien avec les populations proches, diversification des activités. Quelques exemples (mais je n’ai pas tout noté) : l’association Terre de Mars avec ses 4 salariés dans le maraîchage, la livraison et même un peu la fonction traiteur, l’association Bigoud, qui entre autres jardine sur un terrain mis à disposition par une maison de retraite, le Jardin St-Savournin, plus expérimental en centre ville, la Cité de l’Agriculture : formation, réseaux et toutes aides à la transition agro-écologique, le projet de Filière Paysanne d’un site de formation pour la création d’épiceries paysannes... etc. Et en lien avec ces expériences, pas mal d’interrogations sur ce que font les collectivités locales.

Joël Martine, d’ATTAC-Marseille


Annonces

ENCADRER LES LOYERS à Marseille

Pétition en ligne à signer ; comme Paris, Lille, Lyon ou Villeurbanne, la Ville de Marseille peut mettre en place un encadrement des loyers.
Ci-dessous le lien vers la Tribune publiée dans la Marseillaise avec les premières associations signataires :

https://www.lamarseillaise.fr/socie...

et le lien vers la pétition :
https://www.change.org/p/encadremen...