Clarifications

samedi 9 mai 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 45%

Clarifications

Le temps des fautfairequoi, des comprendrien et des onpeutouonpeutpas est désormais révolu. Foin de tergiversations et d’atermoiements, d’imprécisions et de contradictions. La ligne est désormais limpide…même s’il y en a deux trois ou plus, même si politiques et scientifiques divergent, si l’Etat fixe le cap tandis que les collectivités godillent, si la vision officielle fait autorité tandis que les autres font aussi un peu autorité, même si même...Mais, concrètement, on en sort comment de ce confinement ? On en fait quoi de nos gamins, on les renvoie à l’école - ouf ! bof ! aie ! ça craint, enfin ! – on leurs prépare un repas, on prend leur température, on les fait tremper dans le gel à leur retour, on leurs raconte des histoires de monstres pour les endormir ? Et on en fait quoi à l’école ? On leur apprend le sens giratoire et la mesure des distances, on interdit le touche-touche et on généralise la marelle individuelle, on les garde ou on les met à l’étude ? Et on fait comment pour le boulot, on continue à y aller en pyjama au fond du couloir ou on traverse la ville masqués avant de rejoindre son open-space cloisonné ? Et pour les masques on fait quoi, où, à quel prix, on bricole, on lave, on jette, on supporte, on reporte ? Et dans les magasins, on s’en passe ou on laisse passer ? Et les lieux publics ? Librairie oui bibliothèque non, jardin public oui plage non, sport oui gymnase non, spectacle sans spectateurs oui culte non…C’est une question de jauge et de jugement, c’est le bon sens ! Et les restaurants ? Fermés ou clos, ouverts ou entrouverts ? Et les transports ? Horaires lissés, Vélotaf généralisé, stationnement alterné ? Et les vacances ? Et quand on hésite, on interdit ou on déconseille, on suggère ou on impose, on règlemente ou on fait confiance ? La vie c’est juste des petits problèmes concrets à régler. Mais c’est parfois un vrai Castex.

José Rose.


Annonces

ENCADRER LES LOYERS à Marseille

Pétition en ligne à signer ; comme Paris, Lille, Lyon ou Villeurbanne, la Ville de Marseille peut mettre en place un encadrement des loyers.
Ci-dessous le lien vers la Tribune publiée dans la Marseillaise avec les premières associations signataires :

https://www.lamarseillaise.fr/socie...

et le lien vers la pétition :
https://www.change.org/p/encadremen...