Humain, animal social, ou : les collègues

mercredi 8 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 35%

Jour 22, 07 Avril 2020

Humain, animal social, ou : les collègues

Même si on pense avoir plus d’entraînement à la solitude ( je m ’en suis fait presque une amie,etc) qu’à la vie collective, il faut bien avouer que les collègues manquent.
Attention : collègue, au sens marseillais du terme, c’est-à-dire bons amis ; le terme « bons collègues » étant réservé au groupe restreint des amis-pour-la-vie.

De là à en devenir fadat, à partir en biberine, non : juste un petit vague à l’âme, de quoi avoir le gonfle, pas encore la lagne, mais elle est en chemin, si on ne fait pas mèfi.

Comme quoi nos semblables ( quoique tous différents) ne nous insupportent pas tant que ça, au fond, en fin finale.

Ils peuvent nous crisper, nous tarabuster, nous faire venir chèvres,nous rompre la tête, néanmoins ils nous manquent.
En somme : on se languit d’eux !
Vivement la fin du confinement !

Qu’on puisse se retrouver, tchatcher, charrer,* bramer ou parler à la chut-chut ; et puis faire la bèbe, rouméguer, s’engatser, s’encagner, ou alors être toujours de bonne, c’est selon.

Pour autant, méfions-nous...des faux-amis : ne dites pas « il a éternué », ( déconseillé en ce moment de toute façon) cela voudrait dire qu’il a plié les voiles, bref qu’il est mort.

Gardez-vous bien de faire un trou dans la mer ( sombrer) ; et si vous êtes malade, je vous souhaite de faire un saut sur l’herbe ( guérir), et de retrouver une santé de muraille maîtresse ( de mur maître, porteur si vous préférez)

Espérons tout de même que cette expérience vécue ensemble-chacun de son côté, nous aura permis de mieux ouvrir nos esgourdes.

charrer : a donné « charrette », dans « j’ai rencontré une charrette »

P.S. Pour ceux qui auraient récemment débarqué à Marseille, le texte n’est pas truffé ( du reste, chez nous la truffe, c’est la pomme de terre...) de fautes, il est enrichi de tournures et de vocabulaire empruntés au provençal maritime, que tous, quelque soit le lieu d’origine, auront plaisir à chercher, comme des œufs de Pâques dans un jardin ( virtuel...).

Christine Findal.


Annonces

ENCADRER LES LOYERS à Marseille

Pétition en ligne à signer ; comme Paris, Lille, Lyon ou Villeurbanne, la Ville de Marseille peut mettre en place un encadrement des loyers.
Ci-dessous le lien vers la Tribune publiée dans la Marseillaise avec les premières associations signataires :

https://www.lamarseillaise.fr/socie...

et le lien vers la pétition :
https://www.change.org/p/encadremen...