La Java des masques esthétiques

jeudi 16 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 18%

La Java des masques esthétiques

Il m’aura suffi de changer quelques mots pour adapter la Java des bombes atomiques que Boris Vian composa en 1955.

Je me suis réveillé, allez savoir pourquoi, avec cette chanson en tête. A force de la chanter, le tonton bricoleur est devenu une tata couturière, les bombes des masques et voici donc la Java des masques esthétiques.

Pour vous porter bien, il ne vous reste qu’à chanter ! Et moi, je ne peux que remercier Boris Vian, homme aux talents multiples, de m’avoir inspiré de quoi enrichir ces chroniques des jours confisqués.

Ma tante, une fameuse couturière
Faisait en point arrière
Des masques esthétiques.
Sans avoir jamais rien appris,
C’était une vraie génie
Question travaux pratiques.
Elle s’enfermait toute la journée
Au fond d’son atelier
Pour faire des expériences.
Et le soir elle revenait vers nous
Et nous mettait en transe
En nous racontant tout.

Pour fabriquer un masque plat,
Mes enfants croyez-moi
C’est vraiment de la tarte.
La question d’la couture
S’résout en qua’t pliures
Qu’il suffit qu’on écarte.
En c’qui concerne la protection,
C’est bien tout aussi con,
Mais une chose me tourmente.
C’est qu’ceux de ma fabrication
Laissent passer les postillons
A plus d’un mèt’ cinquante.
Y a quelque chose qui cloche là-dedans
J’y retourne immédiatement

Elle a bossé pendant des jours
Tâchant avec amour
D’améliorer l’modèle.
Quand elle déjeunait avec nous,
Elle dévorait d’un coup
Sa soupe aux vermicelles.
On voyait à son air féroce
Qu’elle tombait sur un os
Mais on n’osait rien dire.
Et puis un soir pendant l’repas
V’là tata qui soupire
Et qui s’écrie comme ça.

À mesure que passe le temps,
Au fil du confinement,
J’ai le cerveau qui flanche.
Soyons sérieux, disons le mot,
C’est même plus un cerveau,
C’est comme de la sauce blanche.
Voilà des heures et des journées
Qu’j’essaye d’améliorer
la portée de mon masque,
Et je ne m’suis pas rendu compte
Que la seule chose qui compte,
C’est qu’il ne soit pas flasque.
Y a quelque chose qui cloche là-dedans
J’y retourne immédiatement

Sachant proche le résultat,
Les ministres et le chef d’État
Lui ont rendu visite.
Elle les reçut et s’excusa
De ce que sa cagna
Était aussi petite.
Mais sitôt qu’ils sont tous entrés
Elle les a enfermés
En disant "soyez sages".
Et, quand l’virus les a gagnés
De tous ces personnages
Il n’en est plus rien resté.

Tata devant ce résultat
Ne se dégonfla pas
Et joua les andouilles.
Au Tribunal on l’a traînée
Et devant les jurés
La voilà qui bafouille.
Messieurs c’est un hasard affreux,
Mais je jure devant Dieu
En mon âme et conscience
Qu’en détruisant tous ces tordus
Je suis bien convaincue
D’avoir servi la France.
On était dans l’embarras
Alors on la condamna
Et puis on l’amnistia.
Et l’pays reconnaissant
L’élut immédiatement
Cheffe du gouvernement !

Dominique Satabin.


Agenda

<<

2022

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...