La Passante

vendredi 10 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 47%

La Passante

Elle était là dans ce matin d’avril sur un Vieux-Port déserté par tous sauf par ce soleil insolent, elle était là attendant comme moi l’arrivée de la pêche.

Adossée au ponton, elle se gorgeait de soleil, son visage tourné vers le large et les épaules nues, indifférente au reste, jouissant pour elle seule de ce moment volé.

Belle de plusieurs vies, j’aurais pu l’aimer si nous avions voulu, j’aurais pu oser lui dire que le temps était venu de repartir avec les pêcheurs vers les Îles, ouvrir les moules sur le rocher et boire le vin blanc à même la bouteille, mais j’ai gardé la distance et seuls nos regards complices se sont croisés pour une histoire déjà achevée avant même que de commencer.

En remontant la Canebière, je songeais à ces vers d’Aragon :

Comme une étoffe déchirée
On vit ensemble séparés
Dans mes bras je tiens absente
El la blessure de durer
Faut-il si profond qu’on la sente
Quand le ciel nous est mesuré
C’est si peu dire que je t’aime

Hervé Thomas.


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...