Maternage

mercredi 15 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 44%

Maternage

Maternage et paternage sont les deux facettes de la prise en charge en période de confinage, les deux mamelles du parrainage si l’on ose une image. Sous le regard sévère du père et le sourire attentif de la mère, ou inversement, au ton martial de l’un et apaisant de l’autre, nous voici désormais guidés, conduits, cadrés comme des enfants. La durée et l’amplitude de nos déplacements, notre tenue, notre hygiène, nos rythmes de vie, l’entretien de notre maison, nos activités, nos distractions, rien n’échappe au papamaternage. Ca part d’une bonne intention, mais trop c’est trop. Quand s’accumulent les injonctions d’évidence, les émissions de conseils allant de soi, les flashs de précautions rabâchées, les interdits assénés, les palmarès de bonnes pratiques, les répertoires d’occupations opportunes, les rituels de solidarité, les top 10 de tubes et les romans à lire absolument, on a envie de dire Stop ! C’est sympa, c’est bienvenu cette prise en main et il faut bien un minimum de règles partagées mais tout de même, on peut aussi se débrouiller seuls, non ? On peut aussi nous guider en nous lâchant un peu, non ? Tout juste si mère et père ne nous orientent pas, voix fermes et douces mêlées, dans nos façons de penser. J’exagère ?

José Rose.


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...