Panique !

mercredi 8 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 52%

Panique !

Comment faites vous pour lire tout ce qui arrive dans vos boîtes mail ?

Parce que moi, je n’y arrive plus ! Je pensais que le confinement me donnerait tout le temps de lire, écouter, regarder et comprendre toute l’information qui viendrait meubler mes journées de confiné. Mais il en arrive tant, des positions, des pétitions, des interpellations, des propositions, des sollicitations pour une mobilisation, pour aujourd’hui ou pour demain… que je n’arrive plus à me mobiliser. Je l’avoue, j’ai du mal avec la lecture en diagonale, je ne suis pas bon en lecture rapide, j’aime prendre mon temps et là, étonnement, alors que du temps, j’en ai a priori plein, je n’y arrive plus.

Les « répondre à tous » déferlent sur mon écran au point que je ne sais plus qui répond à quoi. Les articles qui se proposent à moi méritent mon attention d’après celles et ceux qui me les envoient mais il y en a tant que je ne sais plus quoi lire, quoi ouvrir en priorité. Je me dis que je lirais tel ou tel article demain ou après-demain, que j’ai le temps mais à peine ai-je remis au lendemain ces lectures qu’il en arrive d’autres dont je remets la lecture au lendemain du lendemain du jour d’après.

Alors je décroche… et je rêve le monde de demain à ma façon, ignorant de la pensée des autres pourtant si enrichissante. Je me prends à envier celles et ceux qui n’ont pas une connexion facile et qui ont le temps de regarder le ciel, d’écouter les oiseaux, d’ouvrir un bouquin, d’écouter un bon morceau de jazz…

Je crois que je vais masquer mon écran avant que le virus de la surinformation n’ait raison de moi.

Salut et portez-vous bien.

Dominique Satabin.


Agenda

<<

2022

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...