Plateformes

samedi 11 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 49%

Plateformes

Tandis que les uns se serrent la ceinture, d’autres se gavent. Les plateformes notamment. Jamais eu autant de commandes, autant de travail, autant de profits. Il faut bien « continuer à livrer les clients les plus touchés, dont beaucoup n’ont aucun autre moyen d’obtenir des produits essentiels ». Excellent argument pour justifier le maintien d’une activité juteuse et quasiment guerrière tandis que les petits commerçants ont tiré les rideaux. Bravo ! Il convient juste de prendre quelques précautions, surtout depuis que les salariés protestent, évoquent la promiscuité et le manque de respect des règles sanitaires, pratiquent la grève du zèle hygiénique, tentent de faire jouer le droit de retrait et s’interrogent sur le caractère vital de leur activité. On aura tout entendu. Mais enfin ? Il faut bien faire face au confinement, assurer la distribution des DVD et des jeux vidéo, des jouets pour enfants, des produits d’entretien et autres accessoires sexuels…faut bien permettre à chacun de tenir. Pendant la crise, les affaires s’attisent. Mais pour la bonne cause.

José Rose.


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...