Précautions

dimanche 10 mai 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 37%

Précautions

  • Moi, je n’ai rien, je ne crains rien, je suis sain, je le sens, je le sais..
  • Moi, je ne le sais pas et c’est ce qui m’angoisse. J’aimerais bien faire le test…
  • Moi, je respecte les précautions sans me prendre la tête
  • Je pratique l’éternuement coudal et la bise que dalle…
  • J’ai un stock de savons de Marseille…
  • Et des boîtes XXL de kleenex
  • Et un mètre pliant
  • Quant à moi, je reste dans mon cocon et nous nous déplaçons en cocon, en se donnant le cœur pas la main…
  • C’est bon les précautions !
  • C’est bon la protection !
  • Celle des copains, des voisins, des anciens, des bambins et tout le tintouin.
  • Faut pas baisser la garde !
  • Allez ! Aux toilettes les gouttelettes !
  • Aux chiottes les crachotes !
  • Bon ça va ! Faut pas non plus exagérer, le nuage de Tchernobyl s’était arrêté à notre frontière
  • Et la ligne Maginot a prouvé son efficacité…
  • On en fait trop, vous ne trouvez pas ?
  • La grippe annuelle, c’est pas non plus…
  • Quand même…
  • On ne sait vraiment plus à qui se fier
  • On ouvre les bureaux de vote un jour et on ferme les écoles le lendemain…
  • On dit que les masques ne sont utiles que pour les soignants, et encore, avant d’en généraliser l’usage, ou à peu près…
  • Si même les experts flottent, il ne faut pas s’étonner qu’on coule.

Ainsi va l’esprit de précaution. Dosage variable et posologie incertaine. La précaution est une notion très relative qui suppose souvent un sérieux travail sur soi. Et je ne parle pas des hypocondriaques, anxieux et autres maniaques qui morflent en ce moment. Non ! Je parle de nous tous. Certains, j’en connais, doivent lutter contre eux-mêmes pour accepter l’idée qu’ils peuvent être porteur sain contaminant et catégorie à risque. D’autres, j’en suis aussi, ont des envies d’imprudence, des vélléités d’insouciance et ne comprennent pas que le freesby qui va de mains en mains en tombant parfois sur un sol souillé peut être un excellent transmetteur. Oui, nous sommes inégaux face à la précaution. Et je ne pense pas seulement aux gestes barrière et autres distances règlementaires que nous allons finir par intégrer dans notre vie courante. Je pense à tous ces commentateurs qui ne prennent pas les précautions d’usage et gagneraient à tourner sept fois leur langue avant de dire des choses définitives, à tous ces décideurs qui pourraient agir avec plus de précaution, peut-être même faire une cure de silence comme la pratiquaient les tuberculeux en quarantaine. Il n’y a pas que nos logements qui ont besoin d’air. Se protéger soi-même et les autres oui, mais pas seulement en mettant un masque, en se protégeant aussi des réseaux, des infos, des zozos. Allez ! Prenez-soin-de-vous-et-de- chacun. Même demain. Il n’est pas encore temps de clamer Bas les masques ! Ni Vive la sociale promiscuité !

José Rose.


Agenda

<<

2022

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...