Quarantaine = Communisme

mardi 21 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 46%

Quarantaine = Communisme

On le sait les États-Unis sont depuis toujours la terre de la liberté et des Droits de l’Homme, et bien qu’ils soient le pays le plus atteint par le Covid-19, le président Donald Trump, en passe d’être brillamment réélu, n’a pas hésité à prendre la tête de la croisade contre l’ignoble confinement aux côtés de ses braves concitoyens.

Il a ainsi envoyé vendredi dernier une série de tweet en lettres majuscules tels que : "Libérez le Michigan", "Libérez le Minnesota", "Libérez la Virginie", et appelé les Américains, les vrais, à manifester pour briser le joug des empêcheurs de se contaminer en groupe.

De la Californie au Texas, en passant l’Ohio et la Virginie, les manifestations anti-confinement se sont ainsi multipliées depuis une semaine aux États-Unis, rassemblant à chaque fois plus d’illuminés, et émanant pour la plupart de groupes Facebook privés, tout un monde qu’on a envie de fréquenter.

Au milieu de ces libérateurs yankees qui se lèvent contre le confinement, on croise des gens en treillis, d’autres cagoulés, ou pour les plus motivés avec des fusils d’assaut. On peut auss y voir des croix gammées, des messages antisémites ou des cagoules du KKK. Et le tout est couvert massivement par la chaine FOX News.

Il faut dire que le confinement a fait exploser le nombre de chômeurs à travers le pays - en un mois, 22 millions d’Américains se sont inscrits au chômage et ça ne fait que commencer -, et a privé beaucoup de gens de tout revenu.

Quelques scènes surréalistes qui laissent rêveur : à Austin, Alex Jones, fondateur du site conspirationniste proche de l’extrême droite InfoWars palabre dans un pick-up aux allures de char d’assaut, sous les hourras et les acclamations de la foule en délire.

À Denver, dans le Colorado, des soignants qui traitent des malades du Covid-19 sont sortis dans la rue en tenues hospitalières, avec des masques, et se sont postées pacifiquement devant un cortège de voitures : ils se sont fait insulter aux cris de : "Montrez moi les preuves !".

Parmi les banderoles, quelques slogans en guise de florilège proclamaient : « Quarantaine = Communisme », « Le communisme tue plus que le Covid-19 », ou encore « Jésus est mon vaccin ».

Le général de Gaulle proclamait volontiers que « les Français sont des veaux (1) » ou que « les Juifs sont un peuple d’élite, sûr de lui et dominateur (2) », mais que dire des Américains ?

On attend avec impatience que le Président Macron nous appelle nous aussi à nous libérer.

(1) 1940 à Londres, après la signature de l’armistice entre la France de Pétain et l’Allemagne.
(2) conférence de presse le 27 novembre 1967.

Hervé Thomas.


Agenda

<<

2022

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...