Quelques lignes autobiographiques de Dominique Satabin

vendredi 20 mars 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 45%

C’est l’histoire d’un randonneur qui avait pour projet, le printemps venu, de partir quelques mois sur les chemins, plus précisément sur ceux qui mènent à Compostelle.

Tout était prêt pour ce départ tant attendu ! Les copines et les copains étaient prévenus : pas d’Attac pour quelques mois, le militantisme était déjà rangé au cafoutch…

C’était sans compter sur l’arrivée d’une saleté de virus ! Il avait pourtant dit pas d’attaque pour quelques mois et voilà qu’on est en guerre !

La randonnée a pris une forme inattendue : un décor unique en guise de paysages, celui de son appartement, cent pas répétés sur le même chemin qui va de la chambre au séjour en passant par la salle de bains, pique-nique tous les midis dans la cuisine, chaque soir, à 20 heures, un petit clap sur le balcon pour remercier toutes celles et tous ceux qui font en sorte que la vie puisse continuer et un même refuge nocturne, son lit.

Il rêvait d’aller à la rencontre d’inconnus et le voilà qu’il partage son chemin quotidien avec son fils et son épouse. Une belle occasion de se retrouver !

Quant à cette aventure de confiné, qui donne à écouter, à lire, à réfléchir, elle aura peut-être le mérite de lui éviter de devenir un con fini ?

Bises amicales.

Dominique


Annonces

ENCADRER LES LOYERS à Marseille

Pétition en ligne à signer ; comme Paris, Lille, Lyon ou Villeurbanne, la Ville de Marseille peut mettre en place un encadrement des loyers.
Ci-dessous le lien vers la Tribune publiée dans la Marseillaise avec les premières associations signataires :

https://www.lamarseillaise.fr/socie...

et le lien vers la pétition :
https://www.change.org/p/encadremen...