Rupture

vendredi 8 mai 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 35%

Rupture

Alors ? On assure ou on s’rassure ? On endure ou on sature ? On rupte ou on disrupte ? Une chose est sûre : c’est la rupture ! A force de tension, de pression, de compression, ça finit par craquer, rupture de charge assurée. Rupture de pensée aussi. Pas fléchir, réfléchir. Et choisir. Sortir de l’expectative, en finir avec l’entêtement des « en même temps » et des « comme avant », avec la frénésie et la fragmentation. Laisser fleurir les bourgeons, jaillir les torrents tandis que le monde tremble comme les feuilles d’automne. Pour l’instant, nous expérimentons de petites ruptures, ruptures de rythme, d’habitudes, de priorités, modeste rupture avec la société marchande en redécouvrant l’importance des services publics et les bénéfices de la gratuité d’accès à des ressources - collections, spectacles, documents, tutos, services - dont on ignorait parfois l’existence. Il faudra s’en souvenir demain quand viendra le temps des grandes ruptures…ou des petites césures.

José Rose.


Annonces

ENCADRER LES LOYERS à Marseille

Pétition en ligne à signer ; comme Paris, Lille, Lyon ou Villeurbanne, la Ville de Marseille peut mettre en place un encadrement des loyers.
Ci-dessous le lien vers la Tribune publiée dans la Marseillaise avec les premières associations signataires :

https://www.lamarseillaise.fr/socie...

et le lien vers la pétition :
https://www.change.org/p/encadremen...