Vague

mercredi 22 avril 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 59%

Vague

La vague est derrière nous, celle qui a failli nous submerger semble ou semblerait refluer ou c’est tout comme. Attention ! Une vague peut en cacher une autre et on peut se noyer dans une vaguelette, être déséquilibré par une déferlante. Pas question de se relâcher et d’attendre le ressac les pieds dans le sable. On se protège, on ne fait pas de vagues et on se contente d’un vague vague à l’âme. Pauvres surfeurs ballotés qui ne savent plus s’il vaut mieux se tenir au creux ou au sommet de la vague, sur elle ou en elle, l’affronter ou simplement Etre vague. Même les spécialistes restent dans le vague tandis que des commentateurs se contentent de l’écume des choses. On sent que la courbe se retourne mais ça flotte encore et l’on préfère encore apporter de vagues explications à des questions vaines, être vaguement juste. C’est mieux que complètement faux, non ? Et voici que de nouvelles vagues pointent déjà leur crête, les vagues d’expulsions et de licenciements, les vagues de violence et de répression. Il va falloir se mettre rapidement à la conversion des vagues en énergie si l’on veut retrouver le mouvement.

José Rose.


Annonces

ENCADRER LES LOYERS à Marseille

Pétition en ligne à signer ; comme Paris, Lille, Lyon ou Villeurbanne, la Ville de Marseille peut mettre en place un encadrement des loyers.
Ci-dessous le lien vers la Tribune publiée dans la Marseillaise avec les premières associations signataires :

https://www.lamarseillaise.fr/socie...

et le lien vers la pétition :
https://www.change.org/p/encadremen...