Le livre du mois d’octobre : NO HOME (HOMEGOING) par Pascale Compte

mercredi 29 septembre 2021
par  MEAD Christine
popularité : 63%

No Home (Homegoing), Yaa Gysai, traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Damour, Le Livre de Poche, 2018.

Magnifique saga historique, No Home nous emmène du Ghana aux États-Unis, sur les traces de deux lignées familiales marquées par les traditions de leur tribu, l’esclavage, le déracinement, le métissage et la ségrégation.

Yaa Gyazi, jeune romancière américaine d’origine ghanéenne, nous conte le destin des descendants de deux demi-sœurs, nées au XVIIIe siècle sur la Côte-de-l’Or (aujourd’hui le Ghana). Effia a épousé contre son gré un officier britannique et vit au fort de Cape Coast. Esi vendue comme esclave, réside dans les caves du fort. Elle sera embarquée sur un bateau négrier à destination des États-Unis et de leurs champs de coton, où l’esclavage survit bien après son interdiction légale.

Le roman balaye 250 ans d’histoire raciale entre Afrique et Amérique, et retrace pour chaque génération - une par chapitre -, «  la manière dont la violence et les pressions se régénèrent et instillent la colère et l’incompréhension au creux de chacun. »

Dans une langue simple mais ciselée, sans pathos, au travers de la destinée de ses personnages, Yaa Gyasi crie la rage d’un peuple contre l’occupant blanc, l’exploitation et le racisme. Un premier roman époustouflant dont le titre français, No home, traduction paradoxale de Homegoing, souligne fort justement la souffrance d’un peuple déraciné par la colonisation.

Pascale Compte

Yaa Gyasi, née en 1989 à Mampong (Ghana), a obtenu pour ce premier roman, Homegoing, une place parmi les "5 jeunes auteurs les plus remarquables" de la National Book Foundation en septembre 2016.
Elle a écrit un second roman : Transcendent Kingdom [« Sublime Royaume »], trad. d’Anne Damour, Paris, Éditions Calmann-Lévy, coll. « Littérature étrangère », 2020.


Annonces

ENCADRER LES LOYERS à Marseille

Pétition en ligne à signer ; comme Paris, Lille, Lyon ou Villeurbanne, la Ville de Marseille peut mettre en place un encadrement des loyers.
Ci-dessous le lien vers la Tribune publiée dans la Marseillaise avec les premières associations signataires :

https://www.lamarseillaise.fr/socie...

et le lien vers la pétition :
https://www.change.org/p/encadremen...