LE LIVRE DU MOIS DE JUILLET : LA RENCONTRE - UNE PHILOSOPHIE de Charles Pépin, présenté par Gérard Perrier

jeudi 30 juin 2022
par  MEAD Christine
popularité : 44%

Charles Pépin, son dernier livre : « LA RENCONTRE, UNE PHILOSOPHIE »

Allary éditions, janvier 2021, prix : 19,90 €

Biographie
Charles Pépin est né en 1973 à Saint-Cloud. Il est philosophe, écrivain, journaliste et enseignant. Agrégé de philosophie, diplômé de Sciences Po et d’HEC Paris, il est chroniqueur pour Philosophie Magazine. Il est l’auteur d’essais qui rencontrent un véritable succès auprès du grand public comme "Quand la beauté nous sauve" (Robert Laffont, 2013), "Les Vertus de l’échec" (Allary, 2016), "La Confiance en soi, une philosophie" (Allary, 2018), "La Rencontre, une philosophie" (Allary, 2021).
Par ailleurs, il est le créateur du podcast : "Une philosophie pratique" sur Spotify. Depuis 12 ans, il anime un cycle de conférences Les Lundis Philo au MK2 Odéon. Il est l’un des auteurs français de sciences humaines le plus traduit au monde.

LA RENCONTRE, Une philosophie… Notes pour vous inviter à lire ce livre.

Quelques têtes de chapitres en disent long :
« Je suis curieux de toi - Quand j’ai envie de découvrir ton monde » (Première partie – chap. 3)
« Je suis vivant - Quand l’autre me sauve la vie » (chap. 8)
«  Sortir de chez soi - Une philosophie de l’action  » (Seconde partie - chap. 1)
« Rencontrer l’autre pour se rencontrer » (chap. 5 - Une lecture dialectique)

Rencontrer quelqu’un, c’est se trouver projeté au seuil d’un monde nouveau, happé par l’envie de l’explorer, une invitation au voyage… en nous offrant un autre point de vue. C’est la découverte de la CURIOSITE qui vient du latin « curare » (de cura), qui veut dire la cure, comme dans cure ou curatif. Donc le curieux est celui, ou celle, qui prend soin. Toute une philosophie des autres et du monde !

La rencontre crée aussi un désir en ouvrant un champ de possibles. Chez les êtres de relations que nous sommes, l’engagement dans un projet ou une cause est souvent conditionné par la rencontre. L’essentiel est alors non ce que je pourrais réaliser avec ma propre personne mais par l’aspiration que nos individualités sont dépassées dans l’invention de l’être ensemble. Et cette expérience de l’altérité change aussi mon existence. L’auteur raconte comment Albert Camus fut transformé par sa rencontre avec la comédienne Maria Casares. Déjà, dans la Grèce antique, Aristote écrit de l’amitié : « …l’ami c’est quelqu’un qui nous rend meilleur », comme Picasso fera avec Eluard : l’expérience de l’altérité. Picasso deviendra par celui-ci un artiste engagé durant la guerre d’Espagne, le célèbre tableau « Guernica », ville bombardée par les avions nazis, sera accompagnée d’un poème d’Eluard. Cette œuvre géante rendra Picasso mondialement connu.

Au cœur de la rencontre se tient ce qui est et ne pouvait pas ne pas être : rencontrer quelqu’un c’est sortir de soi pour provoquer le hasard, s’ouvrir à la perspective de l’autre en sortant de chez soi, ouvrir dans le réel des voies nouvelles, et non se contenter de marcher dans les traces de ceux qui nous ont précédés. Ce qui suppose d’être disponibles qui est un art du présent… D’où se débarrasser de nos restrictions, remettre en question nos habitudes et nos convictions. Ainsi, la rencontre avec une œuvre d’art : c’est d’abord une surprise, celle de son originalité. La rencontre est ainsi se rendre disponible et avoir confiance dans ce qui est incertain.

La conclusion de ce livre nous invite à réfléchir à cette affirmation de Martin Buber, philosophe, né à Vienne (1878) et mort à Jérusalem (1965) pour qui « la vraie vie est rencontre » puisque pour lui l’homme est un être inachevé qui a besoin du dialogue pour avancer dans sa propre vie. La découverte de l’autre est un rendez-vous avec soi en même temps qu’une rencontre du monde. Certes, la différence avec l’autre nous laisse parfois abasourdis, parfois même désemparés, mais l’appel de l’aventure est plus fort que nos craintes… Seuls nous ne sommes rien, nous ne devenons rien. Une rencontre et tout commence.
Gérard Perrier, mai 2022.


Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...