La Fiche Cuisine confinée du Vendredi 8 Mai 2020 : L’artichaut, le cul, le cœur…

vendredi 8 mai 2020
par  Hervé Thomas
popularité : 31%

L’artichaut, le cul, le cœur…

L’artichaut triomphe en Andalousie musulmane au XIIe siècle au côté de l’aubergine. Son nom d’ailleurs est emprunté à l’arabe (ardhi-chawki). De là, on le retrouve en Sicile puis, au XVe siècle, à Naples et Florence. Les culs d’artichauts faisaient les délices de Catherine de Médicis, épouse de Henri II, qui en mangea si copieusement qu’elle «  cuida crever  » (faillit crever) rapporte le mémorialiste Pierre de L’Estoile.

Louis XIV, dit-on, fut aussi un grand amateur d’artichauts. Il est vrai qu’à cette époque, la chardonnette (artichaut sauvage) avait une réputation de légume aphrodisiaque : on disait « aller à la chardonnette ». La tige d’artichaut confite avait aussi pour effet de « dénouer l’aiguillette ». Voilà qui éclaire le propos de Marcel Proust à l’adresse du baron de Charlus : « Je vois que vous avez un cœur d’artichaut. »

La médecine moderne attribue à l’artichaut bien d’autres bénéfices : puissant antioxydant, riche en polyphénols, il facilite les fonctions d’élimination urinaire et digestive.

Cru (poivrade), c’est un hors-d’œuvre d’une délicate fraîcheur, tonique grâce aux tanins qu’il contient ; cuit, il convient même aux éclopés du tube digestif. On sert l’artichaut accommodé de toutes les façons : à la vinaigrette, à la crème, au jus, à la sauce blanche, au velouté, aux fines herbes, à la barigoule, frit ou farci.

À Rome, les carciofi alla giudia (artichauts frits à la juive) sont entrés dans le patrimoine culinaire. En Italie, le Cynar est une boisson douce et amère, apéritive ou digestive, à base d’artichaut.

Le regretté Coluche, quant à lui, estimait que les artichauts étaient un légume de pauvres. « C’est le seul que, quand tu as terminé, tu en as plus dans ton assiette qu’avant de commencer. »

Jean-Claude Ribaut.


Agenda

<<

2022

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Annonces

Retraité.e.s en colère

Une pétition en ligne a été mise en place par les 9 organisations de retraité/es qui se sont réunies ce 11 avril : http://www.retraitesencolere.fr/ pour demander une loi de finances rectificative avec la suppression de l’augmentation de la CGS, la fin du gel des retraites et leur revalorisation. Une manière de maintenir la pression et de ne rien lâcher...